Bienvenue en 2070

Comment concevoir de manière prospective un habitat pour qu’il soit une réponse aux mutations démographiques et environnementales de demain ?

 
DÉMARCHE

Pour envisager le futur de l’habitat j’ai mené un travail de prospective au cours duquel j’ai spéculé sur les potentielles évolutions de nos modes de vie et habitats. Tout d’abord, mes recherches m’ont mené vers un futur où notre planète ferait face à la surpopulation et au manque de ressources.

INTENTION

Pour répondre à la surpopulation et au manque de ressources, les habitats ont été réhabilités pour densifier par cinq le nombre d’habitants et les dispositifs domestiques ont été conçus pour limiter la consommation de ressources et d’énergie. Habiter en 2070, c’est alors vivre en habitat partagé avec une mise en commun de l’espace de repas, de toilette, de buanderie, de détente et de travail. C’est également vivre dans un habitat autonome dont les dispositifs et équipements ne nécessitent aucun raccord au réseau d’arrivée et d’évacuation des eaux ainsi qu’au circuit électrique.

SITE

Le projet a été conçu au sein d’un immeuble de quinze étages, représentatif d’une typologie d’habitat répandue aujourd’hui.